top of page

Muffin et café - par Jean-Claude Leclerc

Dernière mise à jour : 24 août 2022

LA FIBROSE KYSTIQUE N’EMPÊCHE PAS AUDREY GIRARD D’ATTEINDRE SON RÊVE!


La fibrose kystique est une maladie génétique qui touche surtout les systèmes respiratoire et digestif. Elle entraîne la production de sécrétions qui empêchent les poumons et le pancréas de bien fonctionner. Plusieurs variantes de la maladie, de légères à sévères, affectent à différents degrés la personne atteinte. Au Québec, on estime qu’un enfant sur 2 500 naît avec la fibrose kystique. Âgée de 37 ans, Audrey Girard fait partie des gens qui ont tiré le « mauvais numéro » mais pour cette jeune femme qui est également entrepreneure de naissance, il n’était surtout pas question de s’en laisser imposer par la maladie. Ce serait bien mal la connaître…



Née à Causapscal, Audrey est déménagée à Rimouski pour ses études au Cégep pour ensuite travailler comme technologiste médicale à l’hôpital de Rimouski. Un emploi qu’elle a conservé durant 10 ans mais compte tenu de son état de santé précaire et à la suite des recommandations de son médecin, elle quitta finalement son travail pour lancer sa propre entreprise qu’elle pourra gérer en fonction de son état de santé et de l’évolution de sa maladie.

« J’ai enregistré mon entreprise le 27 septembre 2010 avant de lancer, en 2012, le Salon Région’Art, permettant à une centaine d’artistes et artisans du Bas-Saint-Laurent de se faire connaître à l’échelle du Québec. Une expérience très enrichissante pour moi mais l’arrivée dans le décor de la COVID a tout changé », mentionne Audrey. « À l’aube de la 9e édition du Salon, en 2020, j’ai été dans l’obligation d’annuler l’événement qui avait atteint un sommet l’année précédente. » C’est sans doute un mal pour un bien pour elle. Se tournant sur un « 10 cents » et n’écoutant que son courage, elle décida de réaliser son rêve de « p’tite fille » pour finalement ouvrir sa boutique le 27 septembre 2020 dans le local actuel situé au 639, boulevard Sainte-Anne, dans le secteur Pointe-au-Père.


De là sont nées Les Créations Unika, division atelier/boutique, où elle m’a accueilli plus tôt cette semaine. Une boutique riche de belles découvertes, de ses créations personnelles et de celles d’artistes et artisans de partout en région et du Québec.

Pourquoi Pointe-au-Père ? « C’est simple, dit-elle tout bonnement. C’est en raison de la rareté de locaux disponibles à l’époque et du facteur coût. Devant ma boutique, il y a du stationnement gratuit, elle est facile d’accès et surtout, ajoute-t-elle, elle est pleine d’idées-cadeaux. J’offre des produits coup de cœur pour la détente et pour l’intérieur et j’ai un faible pour la décoration. Tout passe par les couleurs et les textures. La boutique est meublée d’une grande sélection d’objets pour ajouter une touche unique à votre décor. »

Question de se réinventer, compte tenu de la situation vécue avec l’arrivée de la pandémie, Audrey Girard, qui se définit comme une marchande de bonheur, a puisé dans son énergie afin de bâtir sa boutique et éventuellement en faire son gagne-pain.


« Mon atelier-boutique, puisque je conçois mes propres créations, m’amène dans un monde créatif, selon mon état de santé. Jusqu’à décembre dernier, rien ne laissait présager que j’irais mieux et ma seule porte de sortie était la greffe. Mais la science a fait un grand pas et je prends un nouveau médicament presque miraculeux à raison de 3 comprimés, deux fois par jour. Il a un effet bénéfique sur ma santé et je me porte vraiment mieux. Même la santé de mes poumons a évolué dans le bon sens. J’en suis très heureuse ». Comme la maladie entraîne aussi des ennuis d’hypoglycémie, l’arrivée du capteur lui permet de mieux gérer son diabète, ce qui lui enlève un stress et améliore son état.


À titre d’entrepreneure, Audrey peut mieux gérer son horaire de travail au quotidien. En compagnie de son plus fidèle ami, un magnifique Golden Retriever, Audrey vous accueille gentiment en vous faisant partager le fruit de ses conceptions personnalisées. « Je continue d’investir dans l’équipement qui me permet d’être autonome dans la création de mes produits et de travailler à mon rythme. J’ai d’ailleurs beaucoup de créations personnalisées. »

« La création a toujours fait partie de mon ADN. La boutique vous propose des idées-cadeaux pour tous les goûts », précise-t-elle, profitant de l’occasion pour vous inviter à aller la rencontrer.

Malgré une santé fragile, il y a des gens qui se démarquent par leur courage, leur résilience et le désir de répandre de l’harmonie autour d’eux. Bonne chance Audrey, tu es une battante et, malgré tes limitations, tu as toi-même décidé de tirer le maximum d’air de tes poumons pour réaliser ton rêve. C’est tout à ton honneur.


58 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page