top of page
  • Photo du rédacteurAudrey

Les arbres m'ont appris à respirer

Dernière mise à jour : 6 oct. 2023

La semaine dernière, lors d'une méditation de libération émotionnelle, j'ai vu une scène où j'étais quasi inanimée. Épuisée. Sans tonus. Faible. Presque sans vie. On m'a sorti de la maison telle une poupée de chiffon que l'on prend et qui ne se tient pas.


Parenthèse

Cette scène me rappelle la fois où j'ai accepté de me faire hospitaliser alors que j'étais à peine capable de garder mes yeux ouverts tellement j'étais faible, envahie par la maladie. J'avais retardé le plus possible mon admission à l'hôpital, à un point tel que la vie était en train de me quitter. J'avais peut-être 17 ans. Je détestais devoir être hospitalisée. Je n'écoutais pas mon corps qui hurlait. Je n'avais pas appris à l'écouter non plus. Personne ne nous enseigne à vivre ainsi. On doit l'apprendre à la dur.


Suite de la méditation

Et on m'a déposé au pied des arbres dans la forêt, derrière l'ancien chalet de mes grands-parents. Là où j'ai senti pour la première fois la présence des fées.

Et les arbres m'ont appris à respirer. Ils m'ont montré comment absorber l'air pur pour le transformer en énergie vitale. Ils m'ont fait comprendre que la respiration est un échange constant entre le soi et le monde. La nature m'a nettoyé. Elle m'a ressuscité.

Ça explique ce lien vicéral que j'entretien avec la nature, les plantes, l'eau et les animaux.


C'est tellement beau. C'est tellement grand comme message. Les arbres sont les poumons de la terre. Ils font le lien entre le ciel et la terre.

Et ils m'ont appris à respirer sans me noyer par en dedans. À quel point j'ai eu la chance de recevoir cet enseignement par des poumons de la Terre.


20 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page